Menu

L’EVOLUTION DES MÉTHODES DE COMMUNICATION TEXTUELLE

décembre 28, 2017 - Tous nos articles
L’EVOLUTION DES MÉTHODES DE COMMUNICATION TEXTUELLE

La communication textuelle est le domaine qui a le plus évolué, allant des messages royaux transportés par un messager à cheval au courrier électronique utilisé par les internautes. Mais avant tout, on est passé par La Poste qui se charge jusqu’aujourd’hui du transport des colis et courriers. Mais tout est parti du moyen âge avec les messagers de la Cour.

Communication textuelle : du moyen âge à nos jours

Dans le but de se stabiliser au moyen âge, les royaumes occidentaux ont eu l’idée de créer une organisation chargée de transmettre les messages aux vassaux. Dans le premier temps, le roi fait recours à des gentilshommes qu’il pouvait sélectionner sur sa Cour. Mais ces derniers doivent aussi jouer le rôle d’ambassadeurs, cependant aussi, ces types de correspondances deviennent très importantes. Alors, il faut mettre en place une véritable institution pour gérer le courrier. D’abord à pied, le messager qui transporte le courrier du roi le fait désormais à cheval pour plus d’efficacité. Du cheval, on est passé au chevaucheur sous Philipe V.

C’est véritablement au XVIe siècle que nait la poste en France. Ce service va connaître de nombreuses mutations. Du chevaucheur, les services postaux va passer à voiture après la Seconde Guerre mondiale. Avec le développement du train, on va même voire des courriers acheminés par train en France. Ce sont des périodes de gloires. Mais elles vont être stoppées net avec l’arrivée d’internet et notamment le courrier électronique. En France, La Poste est la seule entreprise habilitée à transporter les colis et courriers. Elle va connaitre une crise sévère. Son chiffre d’affaires va chuter presque de moitié avant le début des années 2000.

Impact de l’email sur La Poste

L’email a été créé pour permettre à toute personne d’envoyer des courriers depuis son ordinateur sans dépenser un sou. Ce service s’est beaucoup développé au détriment de La Poste qui s’est empêtrée dans une crise avant l’an 2000. Les Français préfèrent le mail pour sa rapidité et surtout sa gratuité. Il suffit d’avoir un ordinateur et une connexion internet pour pouvoir lire ses mails, envoyer des documents qui seront reçus instantanément par le récepteur.

Face à cette situation, La Poste perd de la vitesse, ce qui oblige l’État à libéraliser le secteur. La situation devient beaucoup plus difficile à supporter pour l’entreprise. D’abord, avec le rectangle de plastique vert, La Poste perd 400 millions de francs de chiffre d’affaires en décembre 2000.

Pour demeurer compétitive, elle se modernise. Le transport des colis est désormais informatisé. Ensuite, l’opérateur propose à chaque français l’ouverture d’une adresse électronique gratuite. Mais à terme, les internautes doivent acheter l’email recommandé pour bénéficier d’un envoi sécurisé. La Poste lance une opération de modernisation de grande envergure qui va le permettre de créer son propre webmail, baptisé @laposte.net.

Même si l’activité primaire de La Poste a été maintenue, elle a dû faire beaucoup de sacrifice pour arriver au niveau actuel. Aujourd’hui, l’entreprise achemine plus de colis que de lettres. Une situation qui s’est inversée dû à la diversification de ses services, avec notamment la banque, la téléphonie mobile, fournisseur de services numériques ou encore l’immobilier.